À la Vigne

Des Valeurs Enracinées

Révéler l’essence même d’un terroir passe inévitablement par une conduite rigoureuse et responsable du vignoble. Une viticulture attentive à la plante, à son équilibre, à ses cycles et à son environnement. Une viticulture précise, basée sur l’observation méticuleuse et le suivi de chacune de la soixantaine de parcelles que compte le Domaine, où les tâches s’effectuent en premier lieu avec la dextérité de la main de l’Homme sans renier l’appui technique pondéré et réfléchi de la machine.

Une Vigne Vivante…

Ces parcelles sont cultivées en privilégiant toujours la qualité du fruit à sa quantité. Qualité étroitement dépendante de la vitalité des ceps garantie par un enracinement fort et profond permettant à la vigne de puiser les minéraux du sol et à résister aux périodes de sécheresse. Respectueuse des flux de sève, la taille Guyot Poussard courte va quant à elle assurer une vigueur et des rendements modérés, de façon à obtenir des raisins dans lesquels la sève de la vigne va concentrer sucres, minéraux et acides parfaitement mûrs et équilibrés au moment de la vendange.

faucille
grappe-de-raisin
vigne

…dans un Vignoble Sain

Ces raisins doivent également être les plus purs et les plus sains possibles. Aussi, au milieu des années 2000, Patrick et Christophe Roth ont la volonté de remettre leurs pratiques culturales en question pour aller vers une viticulture qui remet la plante au centre du schéma pour des vins plus révélateurs de leur terroir. Après des premiers essais et une période de transition et d’observation des résultats sur le terrain et sur les vins, le vignoble du Domaine Robert Roth entame la conversion de l’intégralité de son vignoble à l’Agriculture Biologique au début de l’année 2016 pour une certification ECOCERT acquise en 2019.

Ce choix cultural se traduit par l’abandon complet des produits phytosanitaires et des engrais issus de la chimie de synthèse ainsi que des herbicides. Ces derniers sont remplacés par l’utilisation de composés d’origine uniquement naturelle (bouillie bordelaise, soufre minéral, compost…) et par des labours. A cela s’ajoute des pratiques comme l’enherbement naturel, la fauche tardive ou la prévention du tassement, visant à préserver la vitalité des sols ainsi que la faune et la flore des parcelles du Domaine et ainsi de réduire l’impact de sa viticulture sur l’environnement.